Ensemble Symphonique Neuchâtel

IDENTITÉ VISUELLE

CLIENTESN • depuis 2017
CONTEXTELe rythme. La couleur. La matière. Le geste. Quand la musique prend forme et devient, saison après saison, volute d’encre, trait de pinceaux, trainée de poudre. Depuis 2017, nous donnons corps aux sonorités de l’ESN – Ensemble Symphonique Neuchâtel –, avec des techniques picturales où l’encre, l’acrylique et les pixels se mêlent.

Les saisons

Saison après saison, la ligne graphique de l’ESN est immédiatement reconnaissable, et pourtant toujours surprenante. Chaque série d’affiches est identifiée par une technique picturale différente : formes géométriques, suminagashi (technique japonaise d’encre sur l’eau), traits de pinceaux, tempête de poudre ou tissus plissés.

Demi-ronds

Saison 2017–2018

Images noir/blanc et demi-cercles de couleur, cette saison est celle des premiers équilibres. Dans la continuité des affiches précédentes, nous accompagnons l’ESN vers des visuels plus créatifs, et mettons au diapason nos univers sonores et picturaux.

Suminagashi

Saison 2018–2019

Des volutes d’encre déposées sur l’eau s’étendent en formes délicates : c’est la technique japonaise du suminagashi. Chaque concert se voit attribuer ses circonvolutions – tantôt franches, tantôt accidentées – qui font danser les lettres, et la saison se déploie en visuels qui répondent aux sonorités des œuvres jouées.

Making-of

Création des volutes d’encre avec la technique japonaise du suminagashi

Calligraphie abstraite

Saison 2019–2020

Précis, impétueux ou ample, le geste et son énergie sont la pierre angulaire de la musique instrumentale. Avec ses traces de pinceaux bicolores, la technique picturale de cette saison met en valeur les mouvements qui font naître la musique d’orchestre. Les lettres abstraites ainsi créées forment un alphabet de gestes.

Traînées de poudre

Saison 2020–2021

Dans cette nouvelle série d’affiches, la couleur devient plus présente. Elle s’articule en duos colorés tantôt doux, tantôt vibrants, tableaux chromatiques mettant en scène des lettres aux épaisseurs différentes dans un espace plein de profondeur. Les caractères apparaissent ou se voilent sous une avalanche de poudre colorée.

Tissus plissés

Saison 2021–2022

Les duos colorés prennent la forme de vagues stratifiées, comparables selon les teintes à des tissus plissés, aux détails des pétales ou aux roches du Grand Canyon. L’intégration des éléments typographiques se fait une fois encore par jeu d’apparition / disparition.